Behnam, du Kurdistan à la Belgique: «Nous n’avons pas les mêmes droits en Irak»

Behnam Mansour-Shani devant une croix chaldéenne.
Behnam Mansour-Shani devant une croix chaldéenne. - B.L.

Entretien

Il est né en 1957 dans le Kurdistan irakien, dans le petit village chrétien chaldéen Avzruk, près de Dohouk (triangle des frontières syrienne et turque). Il parle chaldéen – qui ressemble fort à l’araméen, la langue que parlait Jésus – arabe, kurde, anglais et français. Nous avons rencontré Behnam Mansour-Shani, père de cinq enfants, à son domicile bruxellois.

Vous avez eu un destin peu banal, pouvez-vous nous le raconter ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct