Les chrétiens d’Orient, pain bénit pour l’extrême droite française

En plus de quatre ans, l’ONG «SOS Chrétiens d’Orient» a connu un véritable essor.
En plus de quatre ans, l’ONG «SOS Chrétiens d’Orient» a connu un véritable essor. - D.R.

On les reconnaît à leur fameux t-shirt blanc décoré d’un énorme cœur rouge. En France, on associe volontiers l’aide aux chrétiens d’Orient à une ONG controversée, SOS Chrétiens d’Orient, au grand dam d’organisations jugées plus respectables, telles que l’Œuvre d’Orient. Fondée en 2013 par deux proches du Rassemblement national, Benjamin Blanchard (ex-assistant parlementaire du député d’extrême droite Jacques Bompard) et Charles de Meyer (assistant parlementaire de l’eurodéputé RN Thierry Mariani), l’ONG SOS Chrétiens d’Orient est créée par les deux compères suite à la prise du village chrétien syrien de Maaloula par des « terroristes », avant qu’il ne soit « libéré » par Bachar el-Assad.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct