Les confidences de Renaud Emond: «Revenir au Standard en janvier, ce n’était pas envisageable»

Renaud Emond conserve précieusement le maillot porté lors de la finale de la Coupe de Belgique contre Genk et dont il fut le seul buteur.
Renaud Emond conserve précieusement le maillot porté lors de la finale de la Coupe de Belgique contre Genk et dont il fut le seul buteur. - S. Smets

Renaud Emond (29 ans) vit une saison compliquée à Nantes, menacé de relégation. Si son temps de jeu est limité, l’attaquant gaumais sait que rien n’est jamais définitif et que l’arrivée d’Antoine Kombouare au poste d’entraîneur, après l’épisode tragi-comique Raymond Domenech, est susceptible de relancer la machine. Et sur un plan plus personnel, lui permettre de vraiment lancer son aventure française, comme cela avait été le cas au Standard en début d’année 2018, après deux ans et demi durant lesquels il s’était surtout accroché. Avant de faire sensation à l’occasion d’une demi-finale de Coupe de Belgique disputée face au FC Bruges et de se révéler au plus haut niveau.

Ce match du 31 janvier 2018, au cours duquel vous inscrivez trois buts face au FC Bruges en demi-finale aller de la Coupe de Belgique (4-1), c’est vraiment celui qui lance votre carrière au Standard ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct