Équitation: un virus mortel met les chevaux à l’arrêt

L’élan de Jérôme Guéry et de ses collègues est à nouveau coupé...
L’élan de Jérôme Guéry et de ses collègues est à nouveau coupé... - Photo News

La détresse est palpable. Alors qu’il dit avoir attendu deux jours avant de se décider à poster une vidéo sur ses réseaux sociaux, on sent Philippe Rozier très ému. Le champion olympique en titre par équipe y décrit son retour en trombe – avec ses 13 chevaux – du CES Valencia où un important foyer de contamination de rhinopneumonie équine (EHV-1, sous sa forme neurologique, la plus sévère) a été détecté la semaine dernière. « Dès notre retour, nous avons isolé chevaux, grooms et cavaliers, désinfecté les camions, mais au final, l’état de 10 chevaux pourtant testés négatifs s’est dégradé, à commencer par celui de Rahotep de Toscane, » l’étalon que Philippe Rozier avait mené à la victoire à Rio, et qui paraît au plus mal.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct