Moto2: Barry Baltus, deux jours fructueux à Jerez

Le jeune Barry Baltus.
Le jeune Barry Baltus. - Zelos/NTS RW Racing GP

Le jeune homme n’avait plus piloté cette Moto2 depuis le 27 novembre, quand il avait fait connaissance avec sa nouvelle équipe (le NTS RW Racing) et sa nouvelle machine. Mardi, celui qui sera le plus jeune pilote sur la grille de départ de la catégorie (il fêtera ses 17 ans le 3 mai) a bouclé 70 tours du tracé andalous. Ce mercredi, il a parcouru les 4,42 km de la piste à 55 reprises. Mais pourquoi donc s’est-il retrouvé en Espagne alors qu’au même moment, la plupart de ses rivaux limaient le bitume de Portimao au Portugal ? « Une conséquence indirecte de la crise sanitaire », lançait le jeune Hesbignon. « Le patron du team a beaucoup insisté pour que l’équipe soit réunie au grand complet. Il se fait qu’un des mécanos est anglais et, à cause des mesures prises dans son pays, il ne pouvait se rendre au Portugal. Nous avons donc jeté notre dévolu sur la piste espagnole sur laquelle j’avais roulé pour la dernière fois en novembre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct