Bientôt le congé pour deuil allongé à dix jours?

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires sociales Franck Vandenbroucke.
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires sociales Franck Vandenbroucke. - Belga

Cela fait déjà dix-huit ans que la Chambre étudie la manière d’étendre le congé à prendre à la suite d’un deuil dans la famille. C’est Franck Vandenbroucke, déjà aux Affaires sociales, qui avait alors demandé à la Commission ad hoc de se pencher sur le sujet. Aujourd’hui, un consensus semble enfin s’instaurer pour que ce congé (appelé le petit chômage) passe de trois à dix jours suite au deuil d’un parent ou d’un enfant. Un drame qui, selon une étude de La ligue des Familles, touche 7.000 familles dans notre pays, tandis que près de 1.000 enfants (ou jeunes de 0 à 25 ans) perdent chaque année la vie prématurément. Voilà qui mérite ce que les députés appellent « une reconnaissance de la société ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct