Le Parti communiste chinois lance les festivités d’une année charnière

Le président chinois Xi Jinping arrive à la session d’ouverture de la Conférence consultative politique du peuple chinois au Palais du peuple.
Le président chinois Xi Jinping arrive à la session d’ouverture de la Conférence consultative politique du peuple chinois au Palais du peuple. - REUTERS.

Le ciel pékinois ne s’est pas drapé de son bleu traditionnel d’un début de mois de mars. A l’approche de la réunion du parlement, tout est fait habituellement pour alléger l’air de la capitale. Cette année pourtant, c’est la grisaille et la pollution qui accueillent les quelque 5.000 délégués venus de tout le territoire. A la veille de l’Assemblée nationale du peuple, l’organe législatif, la Conférence consultative politique du peuple chinois s’est ouverte avec des participants masqués mais sans distanciation sociale alors que la situation épidémiologique est sous contrôle depuis plusieurs mois dans l’Empire du milieu.

Il y a un an pourtant, le régime communiste repoussait son conclave politique annuel le plus important, une première en trois décennies. Wuhan était alors sous quarantaine stricte et Pékin était occupé à combattre une épidémie de coronavirus qui allait fortement dégrader son image à l’international.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct