Coronavirus - Des contrôles supplémentaires pour assurer la protection des aides-ménagères

Une centaine de travailleuses s'étaient rassemblées devant le cabinet du ministre à Bruxelles jeudi matin. Une délégation a pu rencontrer Pierre-Yves Dermagne pour lui expliquer les conditions de travail devenues particulièrement difficiles depuis le début de la crise sanitaire.

"C'est important d'avoir cet échange pour raconter leur vécu, je pense que le ministre a été marqué par leur réalité", explique Sébastien Dupanloup, secrétaire fédéral de la FGTB. "Le gouvernement ne peut pas étiqueter les aides-ménagères comme essentielles pendant la crise et ne pas les payer ni les traiter en conséquence."

Les travailleuses réclament une amélioration des conditions de travail et davantage de contrôles. "De nombreux clients ne respectent pas les mesures sanitaires et certaines entreprises ne leur fournissent pas le matériel nécessaire", ajoute Sébastien Dupanloup.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct