Mort d’Elisa Pilarski: son compagnon mis en examen pour homicide involontaire

Mort d’Elisa Pilarski: son compagnon mis en examen pour homicide involontaire

Le compagnon d’Elisa Pilarski, morte de morsures canines dans une forêt de l’Aisne fin 2019 où elle promenait Curtis, le chien de ce dernier, a été mis en examen jeudi pour « homicide involontaire », a annoncé le parquet de Soissons.

Christophe Ellul a été mis en examen « pour avoir par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité (…) involontairement causé la mort » de sa compagne, « résultant de l’agression commise par plusieurs chiens dont il était propriétaire ou gardien », selon un communiqué du procureur de la République, Julien Morino-Ros.

Christophe Ellul a été laissé libre sous contrôle judiciaire avec l’interdiction d’entrer en contact avec les membres de la famille d’Elisa Pilarski, constituée partie civile.

Il s’agit de la première mise en examen dans ce dossier très médiatisé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct