lesoirimmo

Belges en Syrie: la Belgique se prononce pour le rapatriement des mères «au cas par cas»

«La réalité est que la situation dans le camp de Al-Hol s’est gravement dégradée», a concédé Alexander De Croo.
«La réalité est que la situation dans le camp de Al-Hol s’est gravement dégradée», a concédé Alexander De Croo. - L.Co / Le Soir

C’est un tournant dans la politique belge concernant les familles de djihadistes en Syrie. Le gouvernement Vivaldi ouvre la porte à un rapatriement des mères – dans certains cas – et de leurs enfants de moins de 12 ans. Jusqu’alors, la Belgique ne rapatriait que les enfants de moins de 10 ans, ou des plus âgés au cas par cas, toutefois le retour des mères n’était jamais envisagé.

Le Conseil national de sécurité (CNS) s’est réuni mercredi et a ouvert la porte au rapatriement « au cas par cas » des mères belges détenues en Syrie, a annoncé jeudi à la Chambre Alexander De Croo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct