Cynthia Bolingo: «Je suis ici pour vaincre mes peurs»

@News
@News

Il y a deux ans, à Glasgow, Cynthia Bolingo avait réussi le plus bel exploit individuel de sa carrière en se hissant sur la deuxième marche du podium du 400 m de l’Euro en salle, à un petit centième de la Suissesse Lea Sprunger (51.62 pour 51.61…). Une performance qu’elle n’a malheureusement pas pu confirmer en raison de douleurs longtemps insupportables aux tendons d’Achille qui l’ont mise sur le flanc pendant plus d’un an avant que n’arrive la crise du covid. Aujourd’hui, elle semble émerger de cette sombre période, durant laquelle, elle a également eu le malheur de perdre son père, victime de la pandémie. À 28 ans, la Bruxelloise du CABW a décidé, après avoir réussi le minimum qualificatif lors des championnats de Belgique (52.72) du 20 février, de relever le défi du double tour de piste en Pologne, dont elle sera au départ des séries, ce vendredi, à 11h30. Après avoir pesé le pour et le contre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct