lesoirimmo

Plan de reprise: la Belgique promet des réformes en pagaille

On trouve dans la copie belge divers plans pour favoriser le ferroviaire, la mobilité douce et l’électrification des véhicules en réponse à l’insistance de la Commission pour que notre pays mette en place un cadre qui favorise les transports durables, la transition énergétique et le passage à une économie bas carbone. © Belga.
On trouve dans la copie belge divers plans pour favoriser le ferroviaire, la mobilité douce et l’électrification des véhicules en réponse à l’insistance de la Commission pour que notre pays mette en place un cadre qui favorise les transports durables, la transition énergétique et le passage à une économie bas carbone. © Belga.

L’exercice était annoncé pour la fin février ; la Belgique a tenu le calendrier et a adressé à la Commission le détail des réformes structurelles qu’elle entend mener dans le cadre de son plan « de reprise et de résilience » pour lequel notre pays décrochera des financements européens à hauteur de 5,9 milliards d’euros d’ici à 2026. Les réformes font partie des conditions pour avoir accès au pactole. Et elles doivent répondre aux recommandations exprimées par la Commission dans le cadre du « semestre européen ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct