Alitalia: Rome compte "négocier" avec l'Union européenne un nouveau plan de sauvetage

"Nous avons hérité du gouvernement précédent un plan pour Alitalia qui est en train d'être mis à jour et doit d'une certaine manière être négocié avec l'Union européenne", a-t-il déclaré à Rome lors d'une conférence de presse commune avec le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton.

Une visioconférence réunissant la vice-présidente de la Commission en charge de la Concurrence, Margrethe Vestager, M. Giorgetti, le ministre de l'Economie Daniele Franco et le ministre des Transports Enrico Giovannini est prévue vendredi matin, avec à l'ordre du jour l'épineuse question des aides publiques.

Alitalia accumule les pertes depuis des années et a dû être placée sous tutelle de l'administration publique en 2017. Depuis cette date, l'Etat a cherché en vain des repreneurs.

L'ancien gouvernement dirigé par Giuseppe Conte avait annoncé l'an dernier son intention de créer une nouvelle entreprise publique pour sauver Alitalia, dans laquelle il comptait injecter 3 milliards d'euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct