Strade Bianche: Alaphilippe n’a pas la forme de 2019 mais s’estime sur le bon chemin

Strade Bianche: Alaphilippe n’a pas la forme de 2019 mais s’estime sur le bon chemin
Photo News

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est très impatient à l’idée de rouler les Strade Bianche, course italienne remportée par le Français en 2019. «C’est un très beau souvenir. C’était ma première participation et mon premier objectif de la saison et je l’avais emporté», a dit le champion du monde jeudi en conférence de presse.

Dans la foulée, le puncheur avait remporté deux étapes de Tirreno-Adriatico et Milan-Sanremo. «Une belle série», a-t-il avoué. «J’avais bien débuté ma saison en Amérique du Sud avant de continuer sur ma lancée. Les Strade Bianche constituaient mon premier gros objectif de la saison. Je ne connaissais pas la course mais je l’avais déjà regardée à plusieurs reprises à la télévision et je voulais la courir, la gagner. Ce n’est pas encore un Monument mais elle mériterait ce statut.»

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct