Bolsonaro continue à minimiser la crise du coronavirus et s’adresse aux Brésiliens: «Arrêtez de geindre!»

Le président brésilien Jair Bolsonaro minimise la crise du coronavirus et s’oppose au confinement.
Le président brésilien Jair Bolsonaro minimise la crise du coronavirus et s’oppose au confinement. - AFP.

Le président Jair Bolsonaro, qui minimise la crise du coronavirus et s’oppose au confinement, a appelé jeudi les Brésiliens à « arrêter de geindre » et a fustigé les mesures prises par de nombreuses villes pour faire face à la flambée de l’épidémie.

« Arrêtez de geindre ! », a lancé, sur le ton provocateur dont il est coutumier, le chef d’Etat d’extrême droite alors que le Brésil déplore près de 260.000 morts et traverse sa semaine la plus meurtrière depuis le début de la pandémie, il y a un an.

« Ca suffit avec ces histoires (…) vous allez pleurer jusqu’à quand ? », a poursuivi en inaugurant un tronçon ferroviaire dans l’Etat du Goais M. Bolsonaro, qui a été très critiqué pour son manque d’empathie dans ce drame humain.

« Nous regrettons les morts », a-t-il toutefois ajouté, « mais où va le Brésil si on arrête tout ? »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct