Bruxelles: «La police doit recréer un cadre de confiance avec la jeunesse et les personnes racisées»

Philippe Close, Christos Doulkeridis et Michel Goovaerts sortent de leur réserve. «Nous ne sommes pas sourds, nous travaillons à des solutions structurelles». © PIERRE-YVES THIENPONT.
Philippe Close, Christos Doulkeridis et Michel Goovaerts sortent de leur réserve. «Nous ne sommes pas sourds, nous travaillons à des solutions structurelles». © PIERRE-YVES THIENPONT.

ENTRETIEN

Des procédures instruites pour violence policière et racisme, des manifestations qui se terminent en masse au cachot… Polbru (la zone de police Bruxelles-Ixelles) accumule les critiques et faisait, jusqu’ici, le gros dos. Pour la première fois, le chef de corps, Michel Goovaerts, et les deux bourgmestres qui la dirigent, Philippe Close (PS) et Christos Doulkeridis (Ecolo) s’expriment.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct