Sortie du nucléaire: tiraillements autour du coût du CRM

La ministre fédérale de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen).
La ministre fédérale de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen). - Le Soir.

C’est ce vendredi après-midi que devrait être adopté – en deuxième lecture par la commission Climat – le nouveau projet de loi sur le mécanisme de rémunération de capacité, le dispositif de subsides qui doit permettre de mettre en place des capacités alternatives de production d’électricité pour pallier l’extinction des centrales nucléaires entre 2022 et 2025. Une séance qui pourrait être animée, notamment parce que les parlementaires ne sont pas encore rassurés sur la question du coût du système. Il faut dire que les estimations qui circulent depuis deux ans relèvent du grand écart, variant entre 350 millions et 940 millions par an selon les sources et les études.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct