C’est du belge: «J’ai fait exister le parano qui sommeille en moi», confie Jonathan Zaccaï

« J’ai pris beaucoup de temps à exister comme écrivain. Parce que j’ai beaucoup de respect pour la littérature, c’est quelque chose de sacré. »
« J’ai pris beaucoup de temps à exister comme écrivain. Parce que j’ai beaucoup de respect pour la littérature, c’est quelque chose de sacré. » - JF Paga.

Le belge Jonathan Zaccaï est d’abord un acteur. A son actif une douzaine de téléfilms, quelque 45 films, avec Ridley Scott, Joachim Lafosse, Sam Garbarski, Gilles Lelouche, et deux Magritte du meilleur acteur. Une carrière, quoi ! Et voilà qu’il sort son premier roman, à 50 ans. « Ça fait longtemps que j’écris. Dans les coulisses de ma vie, si je peux dire », avoue-t-il. « J’ai un roman que je regrette de ne pas avoir envoyé à publication il y a quelques années. Cette fois-ci, une logique s’est mise en place, j’ai adressé le manuscrit à Grasset, qui m’a répondu positivement, et voilà. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct