Coronavirus - Au travail, les femmes ont plus souffert de la crise sanitaire que les hommes (rapport)

"Le Covid-19 a eu des conséquences massives et disproportionnées sur les femmes à travers la planète", selon ce cabinet spécialisé qui recueille des données sur plus de 3.700 entreprises d'une capitalisation supérieure à deux milliards de dollars dans 23 pays.

"Nous avons assisté à une hausse des violences conjugales, à la fermeture de très nombreux établissements de garde d'enfants, tandis que les femmes ont continué à assumer la plupart des responsabilités liées à l'éducation des enfants et au ménage", d'après Equileap.

En conséquence, une femme sur quatre aux Etats-Unis a envisagé de revoir à la baisse ses ambitions professionnelles ou de ne plus travailler, selon une étude de McKinsey citée par le cabinet.

"Souvent, quand il faut s'occuper des enfants, ça retombe sur les femmes, et pas seulement aux Etats-Unis mais aussi en Europe, où il faut nous attendre à des chiffres similaires", a déclaré à l'AFP Diana van Maasdijk, la PDG d'Equileap.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct