lesoirimmo

La jeunesse birmane ose affronter la vieille garde autoritaire en Birmanie

La jeunesse birmane ose affronter la vieille garde autoritaire en Birmanie
Reuters/Stringer

Trois jours de manifs, un jour de repos. » Depuis le coup d’Etat militaire du 1er février, Hein suit une nouvelle routine, laissant tomber son job pour battre la poussière des rues de Rangoun, défiant les armes du général Min Aung Hlaing. Ce vidéaste de 25 ans confesse avoir « pleuré, avant de ressentir une immense colère » le jour du putsch. Depuis, il retrouve chaque matin les jeunes de son quartier pour des opérations de protestation spontanées, s’adaptant sans cesse à l’adversaire dans la capitale économique du pays des Mille-Pagodes en ébullition.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct