Les diktats de la bien-pensance

Amanda Gorman à l’investiture de Joe Biden.
Amanda Gorman à l’investiture de Joe Biden. - Kevin Lamarque/Reuters

La jeune écrivaine néerlandaise Marieke Lucas Rijneveldt a donc jeté l’éponge. L’éditeur Meulenhoff lui avait demandé de traduire le recueil de poèmes d’Amanda Gorman, vous vous rappelez, cette poétesse américaine de 22 ans, qui avait lu son « The Hill We Climb » avec fraîcheur et profondeur à la cérémonie d’investiture de Joe Biden.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct