Le sulfureux taux bancaire Libor va disparaître fin 2021 pour la plupart des devises

Le Libor, soit le "London Interbank Offered Rate", a longtemps été un taux interbancaire de référence dans le monde de la finance, ayant une incidence sur une masse énorme de produits financiers dont certains prêts aux ménages et aux entreprises.

Le FCA estimait fin janvier que les contrats utilisant le Libor comme taux de référence représentent encore 260.000 milliards de dollars.

"La Banque d'Angleterre et le FCA ont clairement établi dans les dernières années que l'absence d'un marché actif ont rendu impossible de maintenir le Libor, devenu inadapté", a expliqué le régulateur dans un communiqué.

A partir du 31 décembre, les taux du Libor ne seront plus mis à jour pour la livre, l'euro, le franc suisse et le yen, ainsi que pour certains taux américains, les derniers taux en dollar étant prolongé jusqu'au 30 juin 2023.

Le Libor est calculé à partir des principales banques mondiales, qui annoncent depuis Londres le taux auquel elles estiment pouvoir emprunter un montant "raisonnable" aux autres banques pour des durées allant d'un jour à un an.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct