«Confiance et condition» pour Van der Poel

Des trois flèches tranchantes du trident, Mathieu van der Poel est le seul à ne pas (encore) proposer une victoire sur les cahoteux chemins toscans. Le Néerlandais n’a disputé qu’une seule fois les Strade Bianche dans sa jeune carrière, l’année dernière, bouclant son effort à une anonyme, pour lui, quinzième place. En cause, une crevaison dans la dernière heure de course qui l’a obligé à ramer pour revenir sur l’avant de la meute, chassant d’ailleurs dans la poussière avec un certain Julian Alaphilippe (voir ci-contre).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct