Alaphilippe promet de brider sa générosité

Julian Alaphilippe a prévenu, alors qu’il rencontrait depuis l’Italie la presse par écrans interposés (voir nos éditions de ce vendredi) comme c’est désormais la norme : pas question de changer son approche de la course. Que ce soit sur le pavé du circuit Het Nieuwsblad ou dans la poussière des Strade Bianche. « La meilleure façon d’honorer ce maillot de champion du monde, c’est de rester moi-même. De courir en attaquant. C’est comme ça que je me fais plaisir », souriait l’impavide Français qui concède tout de même que, malgré cette générosité dans l’effort qui le caractérise, « il y a deux, trois petites choses à modifier. J’aimerais désormais conclure le travail, lever une nouvelle fois les bras avec ce maillot arc-en-ciel. Du coup, oui, pour la suite, je vais devoir compter un peu plus mes efforts, courir en calculant un peu plus. En étant plus juste… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct