L'Intercommunale hennuyère IPFH change de nom et devient CENEO

L'intercommunale, qui a vu le jour de la fusion, en 2005, de six plus petites structures hennuyères, a annoncé vendredi un changement d'identité à la suite d'une réflexion approfondie menée au sein de l'Intercommunale hennuyère sur sa culture mais aussi ses valeurs.

"Notre ambition s'est amplifiée au vu des enjeux climatiques d'une part, et des risques liés à l'approvisionnement en énergie du pays, d'autre part. Il s'agit donc pour CENEO de prendre ses responsabilités, en tant que structure publique, et d'être un accélérateur de la transition énergétique en multipliant les projets concrets. Le changement de nom vient soutenir ce virage et cet engagement importants auprès de nos communes affiliées et des citoyens", a expliqué Loïc D'Haeyer, président du conseil d'administration de CENEO.

L'intercommunale permet le financement de projets énergétiques. Son portefeuille de participations, d'une valeur marchande supérieure à 1 milliard d'euros, permet chaque année de distribuer à ses associés environ 40 millions d'euros de dividendes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct