Coronavirus - L'UCM dénonce des réouvertures "hypothétiques", le SNI perplexe

"Les indépendants paient cash les retards de vaccination", s'énerve l'UCM. "L'impression de crier dans le désert se conjugue à notre déception", réagit vendredi soir l'organe qui représente les indépendants.

"Ce comité de concertation s'est une fois de plus terminé par un 'flop' pour de trop nombreux indépendants", se désole le SNI, qui pointe des incohérences, comme le fait d'autoriser les parcs d'attractions à rouvrir en avril mais les forains en mai.

Le SNI se réjouit qu'une date de réouverture ait été donnée au secteur horeca, même s'il aurait préféré une réouverture en avril, mais attend plus de précisions. Combien de personnes pourront être à table ensemble? A quelle distance? Ces éléments sont primordiaux pour les restaurateurs et cafetiers. Le syndicat réclame de nouvelles mesures de soutien pour l'horeca en attendant que leurs portes se rouvrent, "il en va de leur survie".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct