Dans l’enseignement, l’assouplissement tant attendu se profile à l’horizon

Dans l’enseignement supérieur, le code rouge va laisser sa place à l’orange. À partir du 15 mars, les établissements seront autorisés à augmenter la fréquentation de leurs infrastructures à hauteur de 20%.
Dans l’enseignement supérieur, le code rouge va laisser sa place à l’orange. À partir du 15 mars, les établissements seront autorisés à augmenter la fréquentation de leurs infrastructures à hauteur de 20%. - Belga

Après la douche froide de vendredi dernier, l’assouplissement est enfin là. Les signes de lassitude et de détresse manifestés par la jeunesse ces dernières semaines semblent avoir percolé auprès du Comité de concertation. Depuis plusieurs jours, le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, le dit haut et fort : « La priorité sera donnée aux jeunes, et plus particulièrement à l’enseignement ». Dans l’enseignement supérieur d’abord, le code rouge va laisser sa place à l’orange. À partir du 15 mars prochain, les établissements seront autorisés à augmenter la fréquentation de leurs infrastructures à hauteur de 20 %. Ce qui permettra aux étudiants d’assister à certains cours en présentiel. Jusqu’à présent, seuls les travaux pratiques et les laboratoires pouvaient encore se donner sur site.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct