Des patients en bonne santé pourraient être vaccinés avec ceux qui présentent des comorbidités

Des patients en bonne santé pourraient être vaccinés avec ceux qui présentent des comorbidités
PhotoNews

Après les plus de 65 ans, qui devraient être vaccinés d’ici la fin avril, ce sera au tour des patients présentant des comorbidités. Cette catégorie comprend 1,6 million de personnes âgées de 18 à 65 ans. Par souci de confidentialité, des patients en bonne santé pourraient également être inclus dans la file d’attente, écrivent Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws. «Le pourcentage de patients en bonne santé devra être décidé lors d’une conférence interministérielle santé», a confirmé dimanche à Belga Frank Robben, responsable informatique du gouvernement fédéral qui participe à la campagne de vaccination.

Samedi après-midi, lors d’une conférence de presse numérique de la task force vaccination, Frank Robben a déclaré que les patients à risque seraient «masqués» en ajoutant des personnes en bonne santé dans la file d’attente.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct