Interview de Meghan et Harry: la famille royale britannique est-elle raciste?

En dépit des efforts de modernisation, la Cour d’Angleterre - ici, lors d’une cérémonie officielle en 2019 - demeure un univers peu sensible à la diversité.
En dépit des efforts de modernisation, la Cour d’Angleterre - ici, lors d’une cérémonie officielle en 2019 - demeure un univers peu sensible à la diversité. - Reuters

Elizabeth II vit un paradoxe : favorable idéologiquement à la décolonisation, elle reste marquée comme toute sa génération par le souvenir de l’empire dans lequel elle a grandi. Elle accepte la société multiculturelle britannique mais ne la comprend pas. Une incompréhension qu’elle partage avec les « petits Blancs » du royaume, appuis traditionnels de la monarchie.

Dans ses discours de Noël, très écoutés, épluchés, analysés, la Reine n’a jamais condamné le racisme et la xénophobie. Pareille initiative serait contraire à son style consensuel, sans aspérité, et à sa neutralité politique, estime-t-elle. En outre, des membres de la lignée ont été accusés de tenir des propos désobligeants vis-à-vis des minorités de couleur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct