Lutte contre l’homophobie: l’affaire du brassard de Sambi Lokonga, «une question de superstition» qui passe mal

Lutte contre l’homophobie: l’affaire du brassard de Sambi Lokonga, «une question de superstition» qui passe mal
Photo News

Certaines personnes ont remarqué que dimanche face à Malines, le capitaine anderlechtois Albert Sambi Lokonga portait un brassard blanc au-dessus de celui, aux couleurs de l’arc-en-ciel celui-là, qu’arboraient également et conjointement tous ses collègues des autres clubs de Pro League. Dans le cadre de l’action « Football For All » visant à sensibiliser le monde du foot contre la discrimination, l’homophobie et le racisme, il avait été demandé aux clubs, via les drapeaux des poteaux de corner mais aussi les brassards portés par les capitaines de soutenir cette vaste action de sensibilisation très importante par les temps qui courent. Et c’est peu de dire que la décision de Sambi Lokonga de ne s’y plier qu’à moitié est très mal passée auprès de la Pro League. Selon son porte-parole, Stijn Van Bever, « 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct