lesoirimmo

Chez Janine, on met le pain à la pinte

Chez «Janine», c’est en famille que Morane, Carole, Bertrand et Maxime ont décidé d’œuvrer contre le gaspillage alimentaire.
Chez «Janine», c’est en famille que Morane, Carole, Bertrand et Maxime ont décidé d’œuvrer contre le gaspillage alimentaire. - D.R.

Il y a le pain à la bière, mais il y a aussi la bière créée à base de restes de pain. A la baguette, si l’on peut dire, on retrouve la future boulangerie-brasserie Janine qui a décidé de miser sur ces deux ingrédients naturels. « Le projet date d’il y a un an et demi », contextualise Bertrand Delubac, un des quatre associés de cette initiative résolument familiale. « Maxime, mon frère, ancien ingénieur, s’est reconverti en boulanger il y a quatre ou cinq ans. Morane, ma belle-sœur, physicienne chimiste de formation, travaillait pour des labos pharmaceutiques avant de se reconvertir dans le brassage. » Bertrand, possède, lui, une expérience dans l’horeca bruxellois et la gestion de projets alors que son Carole, son épouse, gérera, elle, la communication.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct