«Sale pute», chronique de la misogynie ordinaire

Florence Hainaut et Myriam Leroy.
Florence Hainaut et Myriam Leroy. - Kwassa production.

Elle a eu 17 ans le 19 février dernier. La vidéo qu’elle a postée sur son compte Instagram a été vue plus de 1,8 million de fois. Elle y dénonce « la sexualisation et les insultes inutiles qui ont fini par me causer douleur et insécurité ». Elle dit aussi que loin de laisser tomber les bras, elle continuera à faire ce qu’elle aime. Elle, c’est la jeune actrice de Stranger Things Millie Bobby Brown. Une victime parmi d’autres de cyberharcèlement, qui aurait pu apparaître au générique du documentaire Sale pute réalisé par Myriam Leroy et Florence Hainaut, disponible depuis jeudi dernier sur Pickx Proximus (et prochainement sur La Une et Arte). Avec 73 % de femmes dans le monde qui ont déjà souffert de cyberviolence, ce ne sont en effet pas les témoignages qui manquent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct