lesoirimmo

Espagne: Carles Puigdemont dénonce une «persécution politique»

«Nous avons perdu notre immunité mais le parlement a perdu plus que cela et la démocratie européenne aussi», a déploré Carles Puigdemont.
«Nous avons perdu notre immunité mais le parlement a perdu plus que cela et la démocratie européenne aussi», a déploré Carles Puigdemont. - Belga

C’est reparti pour un tour ! La levée de l’immunité parlementaire des trois eurodéputés indépendantistes catalans par le parlement européen a relancé le carrousel politico-judiciaire mardi. Pour la troisième fois depuis 2017, Carles Puigdemont, Toni Comin et Clara Ponsati vont devoir répondre d’un mandat d’arrêt international émis par la justice espagnole en 2018 et mis entre parenthèses depuis qu’ils ont été élus aux Européennes de mai 2019.

Les trois eurodéputés sont poursuivis pour « sédition » et, dans le cas de Carles Puigdemont et Toni Comin, de « détournements de fonds publics » ; ce qui n’a jamais été prouvé jusqu’à présent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct