lesoirimmo

Paris-Nice: Primoz Roglic prend une option sur le bouquet final

Roglic dans ses œuvres
Roglic dans ses œuvres - Belga

Le soleil, vedette majeure de Paris-Nice, s’est légèrement voilé au moment d’accueillir sur la ligne d’arrivée de la très jolie cité de Gien Primoz Roglic, dont le maillot parfaitement découpé de la Jumbo-Visma éclatait lui aussi de jaune. Le Slovène venait de battre le temps de l’ancien double champion du monde Rohan Dennis, assis dans la zone protocolaire depuis deux heures. Sans casque, sans masque et sans lunettes, il offrit enfin son premier sourire aux suiveurs.

« C’est un bon résultat mais je serai battu », avoua-t-il après avoir récupéré, en surprenant l’assistance. « C’est un chrono pour spécialistes, assez court finalement, avec beaucoup de virages où je n’avais pas intérêt non plus à prendre trop de risques. Mais je suis content. N’oubliez pas qu’il s’agit de ma reprise. Je ne connais de surcroît Paris-Nice que par sa réputation, et donc son prestige. Ce n’est pas encore un passage obligé vers ma forme optimale mais c’est un objectif que je ne néglige en aucune façon. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct