lesoirimmo

Le football américain dit adieu aux pom-pom girls

RTS2V1RC_lena
Geoff Burke/USA Today Sports

On n’arrête plus l’équipe de football connue jusqu’à la saison dernière sous le nom de Redskins dans son processus de renouvellement. Elle fut pourtant longtemps considérée comme la plus conservatrice du pays, et pour cause : elle fut la dernière à intégrer des joueurs afro-américains – en 1962, et ce, uniquement parce que le président John Fitzgerald Kennedy la menaçait d’une action en justice – et son entraîneur, George Allen, dans les années 1970, dut carrément demander à Richard Nixon de ne pas trop faire étalage de son engagement pour l’équipe, de peur que les arbitres ne sifflent des fautes pour des raisons politiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct