lesoirimmo

Au Japon, le Téléphone du Vent parle toujours aux disparus de Fukushima

184558976-99e2f8e8-7736-4ec3-accd-4654015060aflena
Reuters

Le Téléphone du Vent est une cabine téléphonique installée à Ōtsuchi, dans la préfecture d’Iwate, qui permet de passer des appels fictifs aux disparus. Le lieu inspire les écrivains et les cinéastes du monde entier et attire ceux qui ont perdu des proches lors du tsunami du 11 mars 2011 à Fukushima. L’écrivaine Laura Imai Messina lui a consacré un de ses livres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct