lesoirimmo

Embouteillage des spectacles après le déconfinement: des pistes pour y remédier

Au Théâtre des Tanneurs: «Dress Code».
Au Théâtre des Tanneurs: «Dress Code». - DR

Des spectacles autorisés en extérieur en avril, et en salle en mai, moyennant des jauges réduites ? Vendredi dernier, le Comité de concertation laissait enfin entrevoir un peu de lumière au bout du tunnel pour les artistes. Oui mais. Si réouverture du tunnel il y a, celui-ci s’annonce d’ores et déjà méchamment bouchonné. Vous voyez le tunnel Annie Cordy un jour de sommet européen avant l’ère du télétravail ? Et bien, le trafic actuel des spectacles ressemble à ça, en dix fois plus embouteillé. En comptant les reports des spectacles qui n’ont pas pu être joués cette saison et toutes les pièces qui, dans le même temps, ont continué de se créer en coulisses, les saisons prochaines débordent monstrueusement. C’est bien simple, certains artistes n’osent même pas espérer jouer avant 2023-2024. S’ils n’ont pas jeté l’éponge d’ici là. Pour tenter de résorber cet engorgement inédit, de nombreuses initiatives éclosent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct