lesoirimmo

Coronavirus: des politiciens européens se sont enrichis dans l’ombre de l’urgence mondiale

Le chef du gouvernement slovène Janez Janša a plus critiqué les autorités enquêtant sur la corruption que la possible corruption au sein de son pays.
Le chef du gouvernement slovène Janez Janša a plus critiqué les autorités enquêtant sur la corruption que la possible corruption au sein de son pays. - Yves Herman/Reuters

Des sacs et sacs à dos remplis de billets. Lorsque Juliari Batubara, le ministre des Affaires sociales indonésien, s’est rendu aux autorités en septembre dernier, les preuves qui pesaient contre lui étaient accablantes. Selon les médias, il aurait empoché des sommes considérables en lien avec les colis alimentaires destinés à aider les plus pauvres de son pays pendant la crise du coronavirus. D’après l’enquête en cours, le ministre aurait attribué le contrat à une société amie et réalisé un bénéfice sur chaque colis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct