lesoirimmo

La vaccination, au rythme de la procession d’Echternach

La vaccination, au rythme de la procession d’Echternach
Belga.

Dans la longue et harassante course d’obstacles qui doit théoriquement nous libérer du coronavirus, ou à tout le moins des entraves qu’il nous impose depuis un an déjà, la multiplication des contretemps est objectivement de nature à désespérer même les plus optimistes.

En l’espèce, nul ne peut jauger, dès maintenant, l’ampleur des effets qui seront générés par la décision de plusieurs pays d’appliquer le principe de précaution au vaccin d’AstraZeneca. L’existence d’un lien éventuel entre des problèmes de coagulation rencontrés par certaines personnes et l’injection de ce vaccin n’est pas prouvée, et sans doute faut-il se réjouir que les promesses liées à la pharmacovigilance soient respectées : un doute émerge, il faut le lever.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct