lesoirimmo

L’abbaye: une affluence en trompe-l’œil

Cédric Delcour a repris les rênes de l’abbaye en pleine pandémie. Et se réjouit d’y avoir accueilli un nombre de touristes inédit.
Cédric Delcour a repris les rênes de l’abbaye en pleine pandémie. Et se réjouit d’y avoir accueilli un nombre de touristes inédit. - Pierre-Yves Thienpont.

Les ruines de la vénérable abbaye cistercienne de Villers-la-Ville n’en demandaient pas tant : c’est à un véritable engouement de visiteurs qu’elles sont confrontées depuis plusieurs mois. « Nous avons bénéficié d’un regain d’intérêt », se réjouit Cédric Delcour, qui a pris ses fonctions à la tête de l’ASBL en charge des lieux juste après le premier déconfinement, en mai dernier.

De fait, alors que nous le rencontrons un dimanche après-midi sous un beau soleil « printanier », une file de touristes s’est formée devant les guichets, tandis que les parkings à proximité débordent de voitures. A l’évidence, le charme de l’endroit, niché au cœur des vertes collines brabançonnes, séduit de nombreux Belges en mal de plein air…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct