lesoirimmo

Carmoy-Vanderelst-Crestan, le coup de jeune de l’athlétisme francophone

Carmoy-Vanderelst-Crestan, le coup de jeune de l’athlétisme francophone
MATHIEU GOLINVAUX

Cela fait respectivement plus de dix et de cinq ans maintenant que l’on avait pris l’habitude de voir les Borlée et Nafissatou Thiam porter bien haut les couleurs de l’athlétisme francophone. Le week-end dernier, à l’Euro en salle de Torun, trois petits nouveaux les ont rejoints. La Montoise Elise Vanderelst a décroché l’or sur 1.500 m, le Carolo Thomas Carmoy s’est emparé du bronze à la hauteur et le Namurois Eliott Crestan a été à deux doigts – ou plutôt 15 centièmes – de se qualifier pour la finale du 800 m. Ayant à peine dépassé la vingtaine, tous les trois déjà médaillés internationaux à l’époque où ils étaient juniors ou espoirs, ils n’ont pas encore le pedigree de leurs prestigieux prédécesseurs, mais représentent à coup sûr l’avenir de la discipline au sud du pays, une responsabilité qu’ils comptent bien embrasser. À la fois similaires et différents, ils nous ont raconté leur vie d’aujourd’hui et leurs espoirs de demain.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct