lesoirimmo

Guerre en Syrie: Assad, dix ans plus tard, règne sur un monceau de ruines

Ce cliché d’archives, pris le 11 septembre 2016 dans la partie rebelle d’Alep, illustre tristement bien le sort réservé par le régime à ses opposants, même civils, depuis dix ans.
Ce cliché d’archives, pris le 11 septembre 2016 dans la partie rebelle d’Alep, illustre tristement bien le sort réservé par le régime à ses opposants, même civils, depuis dix ans. - Ameer al-HALBI/AFP.

Le tableau inspire le pessimisme le plus noir. Dix longues années après le déclenchement des premières manifestations en Syrie, le bilan de ce qui est rapidement devenu une guerre s’apparente à un immense désastre politique et humanitaire. Bachar el-Assad, qui a tout fait pour mériter son surnom de « boucher de Damas » dont l’ont affublé nombre d’opposants, n’a pas été vaincu, contrairement à maints pronostics à l’époque. Il règne toujours en maître absolu. Mais il règne sur qui et sur quoi ? La partie du peuple syrien qui s’est soulevée est broyée. Les autres survivent dans la misère. Et d’innombrables agglomérations – villes et villages – ont été rayées de la carte…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct