La Zad d'Arlon évacuée, les occupants pris de court

Toutes les voiries d’accès menant à la sablière de Schoppach ont été fermées ce lundi.
Toutes les voiries d’accès menant à la sablière de Schoppach ont été fermées ce lundi. - J.-L. B.

Tout le monde a été pris de court, zadistes compris. Ce lundi matin dès potron-minet, une opération de police intégrée visant le démantèlement de la zone de l’ancienne sablière de Schoppach, en périphérie d’Arlon, a été menée en partenariat entre la zone de police locale et la police fédérale. Même les riverains n’ont rien vu, ni entendu. Le site était à ce moment très peu occupé puisque seuls neuf personnes ont été arrêtées administrativement.

Mi-janvier, les zadistes avaient craint une expulsion manu militari prévue selon eux le 26 janvier et avaient rameuté leurs partisans pour défendre leur place forte, la ZAD (zone à défendre), aménagée depuis octobre 2019. Le bourgmestre Vincent Magnus avait désamorcé la bombe, clamant que rien n’était prévu à court terme, même s’il souhaitait une évacuation des lieux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct