lesoirimmo

Le retour de l’Amérique sur la scène internationale

Ce mardi à New York, la vice-présidente des Etats-Unis interviendra lors d’une conférence de l’ONU sur la promotion de l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes.
Ce mardi à New York, la vice-présidente des Etats-Unis interviendra lors d’une conférence de l’ONU sur la promotion de l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes. - REUTERS.

La première incursion de Kamala Harris sur la scène internationale a été savamment choisie : ce mardi à New York, la vice-présidente des Etats-Unis interviendra lors d’une conférence de l’ONU sur la promotion de l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes.

Le changement de ton est remarquable par rapport à la précédente administration : en 2017, Donald Trump avait coupé les vivres au Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), qui promeut « les grossesses désirées et les accouchements sans danger », le soupçonnant de soutenir dans ses activités, ou de participer à la gestion d’un programme d’avortements forcés et de stérilisations involontaires. Trois ans plus tard, en mai 2020, le même Trump avait accusé les Nations unies de se servir de la pandémie de coronavirus comme d’un prétexte pour promouvoir l’accès à l’avortement, via ses programmes d’assistance humanitaire d’urgence.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct