AstraZeneca: la Belgique refuse de céder à la panique mais reste en alerte

AstraZeneca: la Belgique refuse de céder à la panique mais reste en alerte

On poursuit la campagne de vaccination sans rien changer », voilà le message envoyé par les autorités belges lundi, malgré le renforcement des vents contraires tout au long de la journée. Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (SP.A), a décidé de ne pas céder à la panique qui semble s’être emparée d’une bonne partie de l’Europe autour du vaccin contre le covid-19 fabriqué par AstraZeneca. « La task force vaccination et l’Agence fédérale du médicament (AFMPS) sont en contact permanent avec l’Agence européenne de la santé », nous expliquait-on au cabinet du socialiste flamand. « Le dernier avis du Conseil supérieur de la santé belge est positif, donc on continue. » Un message que le ministre a répété ensuite sur les plateaux des journaux télévisés. « On continue parce que c’est un très bon vaccin qui protège les personnes contre cette maladie terrible. Demain et après-demain, des milliers de personnes âgées vont se faire vacciner.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct