Accord interprofessionnel: le gouvernement a un mois pour désamorcer une bombe politique

Alexander De Croo s’est saisi du dossier et, avec le ministre de l’Emploi,  Pierre-Yves Dermagne, il va rencontrer patrons et syndicats.
Alexander De Croo s’est saisi du dossier et, avec le ministre de l’Emploi, Pierre-Yves Dermagne, il va rencontrer patrons et syndicats. - Photo News.

Analyse

La minuterie est enclenchée depuis lundi à minuit. A cette date, le délai de deux mois pour valider la norme salariale établie et présentée aux interlocuteurs sociaux le 14 janvier dernier, s’est achevé. La loi de 1996 sur la promotion de l’emploi et la défense de la compétitivité prévoit dès lors que c’est au gouvernement d’adopter cette norme. Le texte lui accorde un mois pour s’exécuter. Voilà le sablier retourné sur le bureau d’Alexander De Croo (Open VLD). Le Premier s’est saisi du dossier et, avec le ministre de l’Emploi, Pierre-Yves Dermagne (PS), il va rencontrer prochainement – et séparément – patrons et syndicats. Pour tenter une médiation ? Non, pour entendre les positions des uns et des autres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct