lesoirimmo

Du courage en politique…

Du courage en politique…
Photo News.

C’est lors du sommet de Rio en 1992 que le principe de précaution a été établi et adopté, prévoyant que même en l’absence de certitudes, il s’impose de prendre des mesures anticipatives de gestion de risques vu les dommages potentiels sur l’environnement et la santé.

Seulement voilà, depuis ce lundi, la question se pose : le principe de précaution est-il toujours vertueux ou peut-il habiller une forme d’immobilisme, voire de couardise ? Et si la décision d’un grand nombre de pays européens de mettre sur pause le vaccin AstraZeneca était le fait de dirigeants incapables d’assumer un discours raisonné face à leurs citoyens, leur offrant dès lors une protection factice car dictée par les émotions plus que par les faits ? Et si le choix de poursuivre cette vaccination pris par la Belgique et le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke relevait plus du courage politique que du rigorisme sanitaire ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct