lesoirimmo

Chronique: le Vlaams Belang a-t-il jeté son masque homophobe?

Des drapeaux aux couleurs arc-en-ciel, des bougies et des messages d’hommages ont été disposés dans le parc où le corps sans vie de David Polfliet a été retrouvé il y a une dizaine de jours.
Des drapeaux aux couleurs arc-en-ciel, des bougies et des messages d’hommages ont été disposés dans le parc où le corps sans vie de David Polfliet a été retrouvé il y a une dizaine de jours. - Belga

L’assassinat de David Polfliet dans un parc à Beveren, a profondément choqué la Belgique. Les drapeaux arc-en-ciel furent immédiatement hissés rue de la Loi, de coin en coin, du cabinet de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden au numéro 2 jusqu’au numéro 16, le cabinet du Premier ministre Alexandre De Croo. Celui-ci s’est rendu, samedi dernier, à une veillée en mémoire de la victime : « Chacun, dans notre pays, est unique et peut aimer qui il veut aimer », a répété le Premier ministre. La victime avait été attirée par 3 mineurs via l’application de rencontres Grindr, ce qui a déclenché des discussions enflammées sur l’homophobie. Les représentants du Vlaams Belang, aussi bien à la Chambre qu’au parlement flamand, ont dénoncé cette homophobie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct