lesoirimmo

James Levine, un insatiable appétit de musique

James Levine dans ses œuvres: «Pour moi, chaque exécution d’une partition doit s’imposer l’ambition de retrouver la démarche émotionnelle et intellectuelle de la création»
James Levine dans ses œuvres: «Pour moi, chaque exécution d’une partition doit s’imposer l’ambition de retrouver la démarche émotionnelle et intellectuelle de la création»

Un communiqué de son médecin a annoncé que James Levine était mort le 9 mars à Palm Springs en Californie. Avec lui disparaît une personnalité majeure de l’histoire de l’opéra au cours des 50 dernières années. Il avait abandonné toute activité en 2017 suite aux dénonciations de harcèlement sexuel sur de jeunes adolescents, remontant pour certains cas à plus de 30 ans. Si ce comportement, dénoncé dans la foulée du mouvement #metoo, était bel et bien inacceptable, la campagne qui mena alors à son licenciement par le Metropolitan Opera de New York reste comme un incroyable exemple de tartufferie des responsables du monde musical où ses penchants particuliers étaient de notoriété publique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct