lesoirimmo

Sédations palliatives: il n’y aura jamais de procès pour le médecin inculpé

Le docteur D. officiait au CHR de Huy en gériatrie.
Le docteur D. officiait au CHR de Huy en gériatrie. - Belga.

Denis D., un médecin liégeois de 63 ans inculpé pour 17 assassinats de patients mais laissé en liberté, a été retrouvé inanimé dans son lit. Son décès, survenu à la fin de la semaine passée et qui vient d’être révélé, met fin à une véritable saga médico-judiciaire ouvrant beaucoup de questions sur le flou qui subsiste autour des sédations palliatives, bien moins encadrées sur le plan légal que les euthanasies. On estime qu’en Belgique, 14 à 16 % des décès sont accompagnés par cette procédure qui ne doit pas donner la mort mais permettre à une personne en situation d’agonie, qui va mourir dans les heures ou les jours à venir, de partir « dignement », sans souffrance. On en pratiquait deux fois moins il y a vingt ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct